Comment utiliser son incinérateur à jardin dans les normes et sans déranger son voisin ?

 

dechets vegetauxLes déchets végétaux s’accumulent dans votre jardin tous les jours. Vous effectuez régulièrement des compostages pour respecter les mesures écologiques mais il arrive parfois que certaines de vos plantes soient touchées par une maladie ou par des pucerons et doivent absolument être brûlées dans le but de limiter les contaminations.

C’est pour ce genre de problème que vous avez besoin d’un incinérateur à jardin. Un incinérateur à jardin est un récipient en acier galvaniser. En d’autres termes, le métal qui le compose a été plongé dans du zinc fondu pour le préserver de l’oxydation. Il résiste à la chaleur et sert à brûler les déchets verts de votre jardin.

Toutefois, pour conserver les rapports de bon voisinage, pour empêcher de nuire à la santé d’autrui et pour éviter toute forme d’abus à l’égard de la préservation de la pollution atmosphérique, des conditions relatives aux brûlages des déchets verts ont été inscrites dans un arrêté préfectoral que vous trouverez auprès de votre mairie.

Il est donc important de prendre connaissances des mesures à respecter avant de procéder à l’utilisation de votre incinérateur à jardin.

Cet article vous aidera à suivre les étapes importantes pour l’installation de votre incinérateur à jardin et vous fournira les informations nécessaires sur quelques consignes concernant le brûlage de vos déchets végétaux si vous ne voulez pas vous mettre tous vos voisins sur le dos.

 

Comment installer correctement votre incinérateur à jardin ?

 

Les mesures législatives et les mesures de sécurités élémentaires pris en compte, vous êtes maintenant sûr de ne risquer aucuns ennuis ou une quelconque plainte venant de vos voisins car vous avez tout respecté et que tout est en règle. Vous êtes donc disposé à installer votre incinérateur à jardin. Le premier détail à ne jamais négliger est que votre incinérateur doit impérativement être installé loin des arbres et des autres plantes de votre jardin. Ensuite, veillez à le placer loin de votre habitation.

Prenez aussi le temps d’observer vers quelle direction souffle le vent pour minimiser au maximum tout risque d’accident. Une petite brindille peut causer d’énormes dégâts. Par ailleurs, il est vrai que le Maire ou le Préfet vous a donné son accord pour que vous puissiez brûler vos déchets verts mais cela ne vous empêche pas de penser à vos voisins.

Faites donc en sorte qu’ils ne soient pas directement ciblés par la fumée de votre incinération. Si vous étiez à leur place, humer de la fumée pendant une journée entière vous serait désagréable.

Comme on est jamais trop prudent, préférez les incinérateurs à pieds ou placez-le en hauteur à l’aide de supports en pierres ou en briques afin d’éviter de le mettre en contacte directe avec votre gazon ou avec le sol.

Vous devez donc trouver une manière de bien isoler votre incinérateur dans un endroit où les risques sont limités. En suivant toutes ces précautions, votre incinération sera effectué en toute sécurité et vos voisins pas dérangés.

 

Incinérateur de jardin règlementation

Quelques réglementations à suivre avant l’utilisation d’un incinérateur à jardin

 

brulagePour des raisons d’ordres sanitaires et pour des mesures de prévention, un particulier n’a pas le droit de brûler des déchets verts depuis le 1 er janvier 2014. Par conséquent, il vous est interdit de brûler dans votre jardin, l’herbe issue de la tonte de votre pelouse, les feuilles mortes, les résidus d’élagage, les résidus issus de taille de haie et d’arbustes, des résidus de débroussaillage et les épluchures.

Les autorités conseillent plutôt le compostage ou la collecte en déchèterie. Selon l’article 84 du règlement sanitaire départemental, il est du devoir du maire de faire appliquer cette règle dans son département.

Toutefois, certaines exceptions sont autorisées. Si vos plantes sont malades et si elles risquent d’en contaminer d’autres vous avez le droit de les brûler, mais vous devez recevoir une autorisation du maire ou du préfet.

D’après l’arrêté préfectoral AP n° 2013238-0011 du 26 août 2013, seuls les propriétaires ou les ayants droits peuvent incinérer les végétaux coupés sans l’introduction d’aucunes autres matières, en dehors de la période comprise entre le 1er juin et le 30 septembre, durant les jours de grand vent, c’est-à-dire quand la vitesse du vent dépasse les 40km/h et en cas de risques exceptionnels. Cette période de risques exceptionnels est généralement définie par arrêté préfectoral spécifique.

 

Quelques détails de sécurités élémentaires pour éloigner toutes sortes de dangers

 

Vous êtes donc responsable de vos actes et de vos voisins lorsque vous brûlez vos déchets végétaux. De ce fait, il serait prudent de suivre d’autres mesures de sécurité élémentaire telles que :

  • Vous devez allumer votre incinérateur à jardin durant un temps calme et non lorsque le vent souffle fort car une brindille risque de s’échapper et de faire propager le feu vers tout le voisinage.
  • Vous devez être deux et vous devez disposer d’un téléphone avec vous dans le cas où un danger pourrait survenir.
  • Incinérez en une seule fois et faites en sorte que le volume des déchets que vous brulerez soit limité à 20 m3.
  • Par prudence, débroussaillez une bande autour du périmètre à brûler d’environ 10 mètres. Le foyer doit être éloigné autant que possible des arbres.
  • Mettez suffisamment d’eau à votre disposition en cas d’incendie. Cela permettra une extinction rapide du feu et réduira les dommages qu’elle risque d’occasionner.
  • Votre incinération doit commencer à 11h et se terminer à 15h30 si vous l’effectuez entre le mois de décembre et le mois de février. Et de 10h à 16h30 pour le reste de l’année où elle est autorisée.
  • Vous devez vous assurer que le foyer a complètement été éteint avant de quitter votre jardin.

En outre, si le volume du déchet que vous devez brûler n’excède pas les 2 m3, vous n’aurez pas besoin de l’autorisation du Préfet ou du Maire. Par contre, pour votre sécurité et pour celle de votre entourage, vous êtes tenu de suivre les règles de sécurités élémentaires citées précédemment.

Voici les différents types d’incinérateurs existant sur le marché